éveil aux langues Education à la diversité parents-enfants Marie-Rose Moro Moréna Campani Langues du monde au quotidien

Médiations transculturelles

Bouton decouvrir Médiations transculturelles

Dans un contexte de migrations internationales généralisé, les professionnels du secteur éducatif ou médico-éducatif rencontrent de plus en plus souvent  des familles pour lesquelles l’expérience migratoire a provoqué un bouleversement psychique, familial , social, économique et créé un état de vulnérabilité notamment dans les dynamiques familiales et le développement des enfants.

L’accompagnement de ces familles, du fait de conceptions culturelles différentes sur l’éducation, le soin, pose un certain nombre de questions aux professionnels et une distance, pleine d’incompréhension réciproque,  se creuse parfois entre ces derniers et les familles.

Il y a donc une nécessité à proposer des espaces intermédiaires respectueux des identités de chacun et permettant le dialogue et la négociation.

Une médiation est pour nous une interaction dynamique de construction de sens (non pas « trouver le sens » mais « donner du sens ») dans laquelle chacun favorise chez l’autre l’émergence d’un nouveau discours, d’un nouveau sens. Une médiation doit  permettre un processus de (re)construction de soi. 

Nous appelons  « médiations transculturelles »  les médiations qui permettent aux familles l’expression des identités linguistiques et culturelles qu’elles se sont choisies ou  dont la perte (liée à des raisons qui dépendent de chaque histoire) est vécue douloureusement et accentue la vulnérabilité. 

Bouton decouvrir Extrait du film "Musique de chambre", de Morena Campani​ : Marie Rose MORO présente le travail de Joséphine LAZZARINO, musicothérapeute à l'hôpital Necker des enfants malades de Paris

Bouton decouvrir Eveil aux langues et aux cultures, une médiation transculturelle

L'Eveil aux langues et aux cultures est  une approche didactique permettant une prise en compte de la diversité linguistique et culturelle et une valorisation des langues et cultures familiales. 

Le « Language Awareness » s’est développé en Grande-Bretagne avec les travaux d’Erik Hawkins ,  pour répondre à l’échec scolaire des enfants  d’immigrants de milieu défavorisé. Cette approche visait à créer des liens entre la langue d’enseignement et  les langues des élèves issus des minorités linguistiques mais également à mettre en lien l’enseignement des langues dites étrangères et à développer ainsi les capacités métalinguistiques favorables à l’entrée dans l’écrit. Cette approche s'est diffusée en France et ailleurs en Europe à travers les travaux de sociolinguistes (Billiez, Candelier, Perregaux)

 Les principes fondateurs de cette approche sont

-le postulat de l’égale légitimité de toutes ces langues, quel que soit leur statut, 

-la nécessité pédagogique et éducative de valoriser les langues apprises ou parlées en dehors de l’École et  de leur donner un véritable statut dans les processus psychosociaux et cognitifs.

A travers un travail comparatif faisant de chaque langue un objet d’étude d’égale valeur, on permet aux élèves de se construire un ensemble de références utiles à la compréhension du monde multilingue et multiculturel dans lequel ils sont amenés à vivre. On vise  l'émergence d'une société solidaire. 

Lorsque nous avons commencé à explorer  les potentalités de l'éveil aux langues et aux cultures (EAL) dans des groupes parents-enfants , ces activités nous ont semblé pouvoir constituer une « pragmatique du lien et de la multiplicité » (MR. Moro, 2012 : 115). Dans « les sociétés traditionnelles » (MR. Moro) l’individu est pensé en interaction constante avec son groupe d’appartenance.

 Les médiations proposées permettent de faire ensemble, de fédérer parents, enfants et praticiens dans une dynamique de l’échange. Les activités semblent offrir à la fois les modalités culturelles de l’échange, la co-construction d’un sens culturel mais aussi une matérialisation sécure de l’altérité. Est-ce parce que la relation induite par les activités EAL est une relation dans laquelle il n’y a pas de hiérarchie de savoir, de pouvoir, chacun étant expert de sa propre histoire (langue, culture), rejoignant en cela les approches narratives (M. White)?

Bouton decouvrir Des activités destinées aux petits

lmq-cycle1.jpg Réalisé par 3 équipes de professeurs des écoles et d'enseignants-chercheurs et coordonné par Martine Kervran, maître de conférences en didactique des langues à l’IUFM de Bretagne, cet ouvrage, auquel nous avons participé,  propose une palette d'activités permettant, la prise en compte des langues des familles et favorisant les attitudes d'ouverture et d'acceptation de la diversité linguistique, culturelle. Ces activités sont des incitations au partage, elles ne sont jamais une assignation ni pour les enfants, ni pour les parents.

Vous pouvez lire ici  l'introduction de l'ouvrage

  

 

Bouton decouvrir Les Approches plurielles : Regards de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France

 Telecharger pdf  regards-les.approches.plurielles-en.ligne.pdf